La fête du graphisme 2016 à Paris

la-fete-du-graphisme-2016-a-paris.jpg

Pendant cinq semaines, la fête du graphisme sera sur Paris pour sa troisième édition. La fête du graphisme célèbrera entre autres le design graphique qui couvrira la production d’affiches, d’emballages… Le festival recueillera des dizaines de designers graphistes pour des évènements originaux. Partagez cet évènement avec de vrai professionnel du design graphique dans la rubrique avis lim’art.

Depuis sa naissance, la fête du graphisme a voulu faire de Paris l’une des capitales internationales du graphisme dans le monde.

Comment la fête du graphisme se déroule-t- elle depuis sa création ?

Sous le parrainage de la Maire de Paris et le partenaire fondateur de la fête du graphisme JCDécaux, le festival s’est intégré immédiatement dans les rendez-vous de la conception, de l’échange et du partage, tant en zone nationale qu’en zone internationale. Depuis sa création, des centaines de graphistes internationaux ont soutenu la fête du graphisme en appuyant l’importance de la présentation de leurs œuvres à Paris. Depuis sa création, la fête du graphisme s’installe à chaque édition partout dans toute la ville, afin d’offrir une place plus en avant à toutes les démonstrations de l’art graphique.

Quel est le programme de l’année 2016 à Paris ?

Cette année 2016, la fête du graphisme réunit 39 renommés du design, qui seront affichés sur 1600 pans d’abribus, et 23 totems des Champs Élysées, prend place dans un musée et sera partenaire d’expositions en cours. Venus des quatre coins du monde, les artistes présentent leurs œuvres à la Cité internationale des Arts sur quatre expositions.

Des projections de plusieurs films et extraits se feront aussi à l’occasion de cette fête du graphisme. Les expositions seront notamment Célébrer la ville, Utopies et Réalités #2, Graphisme des antipodes, Graphisme Rock et Cinéma, Rendez-vous à…. Les conférences se tiendront à l’auditorium de la Cité internationale des Arts. Des projections comme Rock et Cinéma, La nuit du générique. Ainsi que des Workshops des écoles d’art graphique avec « La ville sociale et Solidaire ».